Quand la ménopause s’impose : décodage et remèdes

Une question d’une de nos abonnés sur la chaine : que faire pour la ménopause ? Et bien, merci beaucoup pour ce sujet parce que c’est un sujet magnifique pour moi ! C’est l’occasion de vous montrer que tout est psychologique et que la maladie, n’existe pas. Parce que oui, on peut avoir des symptômes de ménopause. Mais non, ce n’est pas une maladie. C’est une étape de la vie. Et jusque là, personne ne va me contredire je pense. Alors c’est l’occasion pour moi de vous démontrer cela gentiment, sans pression.

Je vous propose donc comme d’habitude une première présentation de la ménopause avec ce qu’elle entraîne d’un point de vue du décodage de vie. Puis quelques astuces pour agir sur les symptômes : les plantes, les huiles essentielles et les pierres. Je partage avec vous mes réflexions, cela ne vous empêche pas de consulter pour avoir un avis médical, puisque je vous le rappelle : je ne suis surtout pas médecin !

La vidéo pour mieux expliquer

Vidéo Quand la ménopause s’impose

Et pour les pirates, sur Odysée : https://odysee.com/@tv…/Quand-la-m%C3%A9nopause-s’impose:a

Décodage de vie : la ménopause

Je vous avais fait un point en article et en vidéo sur le décodage biologique, sur lequel j’ai été formé. Il est d’ailleurs possible de prendre rendez-vous en me contactant par mail pour faire un point sur un sujet, ensemble.

Origine

Etymologiquement, c’est la fin de la période des menstruations. Ce n’est pas une maladie mais un fait biologique. On y passe toute. A la puberté : on “devient une femme”. Je mets des guillemets puisque c’est un raccourci. On devient surtout une femme qui peut être mère. On peut avoir des relations qui peuvent entraîner une création : être enceinte. Mais dans l’expression, c’est important “C’est une femme” pour une adolescente qui a ses règles. Et je vais revenir sur ce point.

Donc la ménopause, c’est l’arrêt de la possibilité d’être une mère, mais on reste une femme. Or on a cette phrase qui reste de l’adolescence. Si on perd du sang, on est une femme ; si on en perd plus, on n’est plus femme ? D’où l’importance des mots employés. Peut-être une piste à creuser s’il y a symptômes.

Dans ma famille : pas de symptôme de ménopause. Les symptômes sont l’alerte (pour moi), d’un problème avec cet arrêt de possibilité d’être mère. Ou cette idée d’arrêt de la féminité, totalement erronée.

C’est un passage, une transition : fin d’une période de la vie, qui peut aussi faire surgir une peur de la mort. Il peut aussi y avoir un effet de dévalorisation. Ou encore un impact sur la sexualité. Parlons donc des symptômes.

Symptômes de ménopause

Pour moi, les symptômes découlent donc d’un problème intérieur. Le corps nous alerte, et il faut le remercier. Vouloir guérir sans écouter le message… C’est prendre le risque d’avoir d’autres symptômes ailleurs.

On connaît tous un grand symptômes de la ménopause : les bouffées de chaleur. Une personne très active, qui prend des décisions ou agit en prenant une place de père… Beaucoup d’énergie masculine en bref, qui doit s’échapper autrement : la bouffée de chaleur. La pilosité aussi peut s’intensifier.

Il y a également la dépression. Ou encore l’ostéoporose. Un effet de la dévalorisation, du “je ne suis plus une femme” dont j’ai parlé juste au dessus. Si on veut en parler très rapidement bien sûr.

Et puis il y a d’autres problèmes possibles liés cette fois-ci au fait de ne plus pouvoir concevoir : la migraine, les cancers… Ou de ne plus avoir d’enfants chez soi, sur son territoire : problèmes urinaires, troubles cardiaques…

Un message à entendre

Je le disais plus haut : c’est une étape de la vie. Pas une sentence ! Vous êtes toujours une femme, belle, séduisante, et vous pouvez tout simplement prendre plus de temps pour vous. Vous aimez, c’est encore et toujours la finalité. Votre corps veut que vous continuiez à vous aimer.

“Remèdes” naturels contre les symptômes de la ménopause

Plantes

Le houblon est conseillé pour tout ce qui est saute d’humeur ou anxiété. Le maca peut également aider. Et aussi le Pollen contre tout ce qui sera bouffées de chaleur ou troubles en bas (fuites urinaires, sécheresse…)

Un complément alimentaire pour renforcer les défenses immunitaires : ID-Immunity

Deux ingrédients naturels :

Gelée royale avec ses vertus reconnues depuis longtemps. Elle participe à renforcer les défenses immunitaires et apporte de l’énergie.

Le pollen est riche en protéines, en vitamines et en minéraux. Il stimule les défenses immunitaires et amène un bienfait intestinale.

Huiles essentielles et fleurs de bach

Les huiles essentielles sont très fortes, mieux vaut vous tourner vers un professionnel si vous n’en avez jamais utilisé. Et vérifier les préconisations sur le flacon.

On en parle pour les douleurs menstruelles et elle revient : la sauge sclarée est celle qui peut vous aider pour de nombreux symptômes de températures élevés et douleurs. Le niaouli et toutes celles qui vont éveillé la libido quand il y a une baisse de ce côté. La lavande et celle qui apaise pour des problèmes de comportement, d’irritabilité, de sommeil…

Cependant, pour intervenir sur l’émotionnel, je me tournerai personnellement plutôt vers les fleurs de Bach.

Pierres

Là aussi, une pierre ne peut normalement pas vous tuer (à moins de la jeter en l’air…), mais ne remplace pas le fait de consulter un médecin.

D’abord, je parlerai d’une pierre en lien avec la Lune puisque nous n’avons plus nos lunes ou nos règles : la pierre de Lune. Une pierre qui appelle notre féminité.

Dans ce sens, il y aura également les pierres rouge pour réveiller la sensualité. Problème de libido, etc : pensez Jaspe ou Grenat rouge. Ou à la rigueur Cornaline que l’on utilise justement pour les règles douloureuses.

Je peux vous indiquer de nombreux bijoux (collier, bague, bracelet…) en Jaspe rouge comme sur la photo à droite. N’hésitez pas à me contacter ou à visiter la boutique en cliquant sur ce lien ou sur l’image.

Pour ce qui sera de calmer des accès de colère, un masculin “débordant” par exemple (voir bouffée de chaleur) : pensez au bleu qui apaise avec par exemple une calcédoine bleue. On pourra également partir sur du violet pour renouer avec soi et donc la lépidolite ou l’améthyste.

Et pourquoi ne pas associer la pierre et les huiles essentielles avec ce roll-on de pierre ? Cliquez sur l’image ou sur le lien du roll-on pour en savoir plus.

Conclusion

Et vous, qu’utilisez vous et qu’avez vous appris avec cette période magnifique de la vie ? Avez vous des conseils à partager ? N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis ou à revenir vers moi sur un point.

Le tout en un pour agir sur les effets de la ménopause : ID Ménopause !

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *